( 1 août, 2008 )

Préhistoire

Nous vous proposons un aperçu relativement bref du Quercy préhistorique à travers cette page …

 Les premières traces d’occupation  

Préhistoire 151553neanderthalmanposters

Homme de Neanderthal

Au Sud Ouest du Massif central, les terrasses calcaires qui descendent vers la vallée de la Garonne plus au Sud, sont traversées de vallées profondes et offrent un réseau dense de voies souterraines et de cavernes creusées par l’action de l’eau. Elles ont permis à l’homme préhistorique d’y trouver abris et gibier.

664684

Artiste préhistorique

Les hommes de Néanderthal (Homo neanderthalensis) puis les hommes de Cro-Magnon (Homo sapiens) occupaient déjà la vallée du Célé, il y a environ de 24 600, ainsi que l’attestent les peintures rupestres de la grotte de Pech Merle située à un vingtaine de kilomètres d’Espédaillac dans la commune de Cabrerets.

4741

peinture d’un artiste de la préhistoire : Cheval et main en négatif (Grotte de Pech Merle- Cabrerets)

Les Dolmens d’Espédaillac témoins de la culture d’Artenac

Le Quercy est un grand lieu du mégalithisme français, on y compte environ 800 dolmens dont la plupart ont conservés leurs dalles de couverture imposantes. La quasi totalité ayant été élevée en calcaire.

Construits après les mégalithes bretons, tous ces monuments sont datés entre 3000 et 1700 avant notre ère et se rattache à la culture d’Artenac (relatif à un type de céramique et donc une culture spécifique dans une grotte charentaise proche d’Angoulême dans la commune d’Artenac). Ils apparaîssent à la fin du Néolithique (Pierre nouvelle), durant laquelle passe du statut de chasseur-cueilleur nomade, à celui d’ « agriculteur-éleveur » sédentaire.

Leur apogée correspond au Chalcolithique ou Age du cuivre, même s’ils continuent d’être utilisés lors de l’Age du bronze.

Qu’est-ce qu’un dolmen ?

Le dolmen est un terme qui vient du celte, Dol : table, Men : pierre, ainsi le sens du mot est table de pierre. Cette table de pierre est une séputure de type monumentale, qui était généralement recouverte d’un tumulus ou tertre (tas de terre ou de pierre) qui renfermait généralement une chambre funéraire dans laquelle le défunt était inhummé avec des objets personnels (char, fibules, outils, armes, etc.)

dolmen41

Dolmen du Mas de l’Artillou à Espédaillac

 

Pas de commentaires à “ Préhistoire ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|